Michele de LUCCHI

Michele de LUCCHI
Liste des produits du designer Michele de LUCCHI

Architecte et designer italien, Michele De Lucchi est né en 1951 dans la région italienne d’Emilie-Romagne, à Ferrare. C’est un décorateur hors du commun, un artiste très productif, et son œuvre est aussi polyvalente qu’originale.

Il se distingue par des compositions évolutives.

De la conception de mobilier à la décoration d’intérieur, de l’éclairage à l’architecture, il n’existe aucune borne à sa conception du design. Lorsqu’il finit son enseignement secondaire, c’est dans la région de Vénétie qu’il fait ses études supérieures, à Padoue. Michele De Lucchi étudie l’architecture. Puis il entre à l’Université de Florence où il étudie notamment sous la direction de l’architecte Adolfo Natalini.

En 1973, De Lucchi fonde un groupe de design et d’architecture appelé le Cavart. Il est âgé de 22 ans à cette époque. Cette structure fait la promotion d’un mouvement italien de la fin des années soixante appelé le Design Radical. Plus tard, en 1975, il obtient son diplôme, à 24 ans. Il devient alors professeur. Michele De Lucchi donne des cours de design industriel à l’université de Florence où il a lui-même reçu une formation. Puis, il intègre le studio de design milanais Kartell. Il s’agit dune société spécialisée dans la fabrication de meubles essentiellement en plastique. C’est à cette période qu’il fait la rencontre de l’architecte designer italien Ettore Sottsass. Les deux hommes deviennent de grands amis et commencent à collaborer. Pus tard, Michele De Lucchi participe à la première exposition de Memphis. En 1979, il réalise plusieurs prototypes au caractère postmoderniste. Ces compositions sont créées pour l’usage domestique, mais ne seront jamais mises en production. Cependant, elles jouissent d’un impact non négligeable du fait de leurs formes non conventionnelles et radicales. Par la suite, Michele De Lucchi est engagé en tant que consultant pour la société italienne Olivetti. Il crée alors pour la marque une toute nouvelle ligne de mobilier. Cette ligne a pour nom « Icarus »et De Lucchi la réalise en collaboration avec son grand ami Ettore Sottsass. Pour le compte d’Olivetti, De Lucchi crée aussi plusieurs ordinateurs. Puis il est délégué à la décoration des boutiques Fiorucci à travers le monde. Lorsque Sottsass fonde le Groupe de Memphis en 1980, De Lucchi finit par le rejoindre dans ce mouvement de design influent.

Michele De Lucchi possède une capacité à rendre les formes et les couleurs plus attractives avec ses compositions.

Les œuvres les plus concernées par cette touche sont celles qui concernent le mobilier du quotidien. En 1981, il crée par exemple le modèle « Kristall » pour le Groupe de Memphis. Le meuble rappelle la forme d’un animal à quatre pattes. Cependant, c’est en 1983 qu’il met sur le marché l’un de ces meubles les plus en vogue. Il s’agit de la chaise « First ». Les compositions du designer italien restent très audacieuses et impressionnantes. C’est la raison pour laquelle Michele De Lucchi a été récompensé du Compasso d’Oro pour sa lampe de table « Tolomeo » en 1989. Installé à Milan dans son propre studio, il varie ses productions, oeuvrant toujours dans le design industriel, le mobilier, mais aussi l’architecture d’intérieur. On retrouve de nombreux grands noms sur sa liste de clients. Parmi ceux-ci, il y a Vistosi, Haworth, Artemide et Arflex, mais aussi Bodum, Fontana Arte, RB Rossanan et Arcebis. Pour Artemide, il conçoit plusieurs modèles de lampes de table. Pour Valli Colombo, De Lucchi dessine une gamme de poignées de porte. Pour la marque Pélikan, il crée des distributeurs de ruban adhésif. Dès lors, il cumule les récompenses pour ces objets ergonomiques et design. Il reçoit le prix Good Design au Japon où il a décoré des appartements. Mais il gagne aussi le prix Design Plus et le prix Design Team of The Year en Allemagne où il a décoré des banques. Michele De Lucchi orchestre en outre un grand nombre d’expositions. En 1999, Michele De Lucchi obtient le projet de conception d’une gamme de bureaux pour la marque Haworth. Plus tard, en 2001, il dévoile la gamme de luminaires adaptables « Tutti » pour la même marque.

Dix ans plus, le designer présente le piano « Lirico » édité par la marque Pleyel et marqué de son goût de l’art artisanal.

Résultats 1 - 2 sur 2.
Résultats 1 - 2 sur 2.